Un père inceste condamné à 5 ans de prison à Val d’Oise

0
99
inceste

Acquitté en première instance, un père de famille âgé de 30 ans a été condamné jeudi, en appel, à 5 ans de prison par les assises du Val d’Oise pour agression sexuelle et viol sur sa fille. Son père, âgé de 51 ans a également écopé de 8 ans de prison et sa femme de 31 ans de 5 ans ferme.

Famille inceste

Le grand-père, accusé de viols et d’agression sexuelle sur sa petite-fille entre 2004 et 2007 à Limay, près de Mantes-la-jolie (Yvelines) alors qu’elle n’avait que 3 ans, avait plaidé non coupable. L’avocat général Yoland Labonne avait requis pour lui une peine de 12 ans d’emprisonnement, mais au final il n’a été condamné qu’à 8 ans. Ce quinquagénaire a également été reconnu coupable d’agression sexuelle sur son plus jeune fils, né en 2000. La mère de la petite fille a quant à elle vu sa peine réduite à 5 ans après avoir reconnu les faits. Accusée d’agression sexuelle sur sa fille et sur son beau-frère, l’autre fils du grand-père, elle devait initialement être condamnée à 8 ans de prison.

Un père indigne

Clamant son innocence du début jusqu’à la fin du procès, le père de famille a avoué avoir été un « père indigne », incapable de prendre soins et de protéger ses enfants, mais incapable de commettre des faits aussi « monstrueux ». A noter que l’affaire a été jugée sur la base des déclarations faites par la petite fille et son oncle qui a avoué avoir été contraint de profiter d’elle également, sous la pression de son père, à une époque.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.