Allemagne : changement de tête et de cap à la Deutsche Bank

0
18

Dans un communiqué, le groupe Deutsche Bank a annoncé la démission des deux dirigeants du groupe de Francfort, entrés en fonction en mai 2012. Leur contrat était initialement prévu se terminer fin mars 2017. La démission de l’Indo-britannique Anshu Jain, 52 ans et de l’Allemand Jürgen Fitschen, 66 ans, a créé la surprise depuis dimanche 7 juin 2015.

A la tête de la Deutsche Bank, règnera bientôt le britannique John Cryan, 54 ans, ex-directeur financier de la banque suisse UBS, de 2008 à 2011, et membre du Conseil de surveillance de la Deutsche Bank, depuis 2013.

Si Mr Jain, ancien chef de la division d’affaires, exerce ses fonctions jusqu’au 30 juin 2015, et assurera le rôle de consultant , jusau’à fin 2015. M. Fitschen, restera à son poste jusqu’au 19 mai 2016, à la prochaine assemblée des actionnaires.

Des actionnaires qui ont fait pression pour exiger la démission de cette gestion bicéphale de la Deutsche Bank, note Klaus Nieding, vice-président de la fédération d’actionnaires DSW.

Pourtant, le recrutement du duo de co-dirigeants était censé redresser la Deutsche Bank, après une impression catastrophique laissée par leur prédécesseur Josef Ackermann. Malheureusement, la banque allemande a cumulé les litiges, avec à la clé, une amende de 2,5 milliards de dollars dans un nouveau dossier de manipulation de faux.

Par ailleurs, selon l’agence Bloomberg, vers le 15 mai, la Deutsche Bank fait l’objet d’une enquête interne au niveau des investissements en Russie, pour de probables affaires de blanchiment d’argent, pour 6 milliards de dollars, sur quatre ans successifs. M Fitschen fait l’objet également d’une poursuite pour faux témoignage pour une précédente affaire, qui peut le mener à l’emprisonnement.

Par ailleurs, un changement de cap s’impose dans la célèbre banque allemande, notamment « pour recentrer ses activités et une réduction de la voilure dans la banque de détail » estime les responsables du groupe, et ce dans le but de réduire la complexité du groupe Deutsche Bank, qui revendique 98 000 employés pour 32 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR