Paris : négocier avec Assad, c’est « un cadeau scandaleux » à l’Etat Islamique

0
27

Hier, le secrétaire d’Etat américain, John Kerry avait admis hier qu’il fallait négocier avec Bachar el-Assad pour mettre un terme au conflit syrien, le ministre français des Affaires Etrangères, quant à lui, estime que ce serait comme faire une fleur à l’Etat Islamique.

La solution ? Une transition politique

A l’issue d’une réunion à Bruxelles, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius répond à son homologue américain et déclare qu’il n’existe qu’une solution possible au conflit syrien. En effet, pour cet officiel Français, l’aboutissement du conflit ne doit pas être une quelconque tractation mais plutôt une « transition politique qui doit préserver les institutions du régime, pas M. Bachar el-Assad ». Laurent Fabius de s’expliquer en ajoutant que « Toute autre solution qui remettrait en selle M. Bachar el-Assad serait un cadeau absolument scandaleux, gigantesque aux terroriste de Daesh ». Le ministre continue sur sa lancée en affirmant qu’en cas de négociation « Les millions de Syriens qui ont été persécutés par M. el-Assad se reporteraient pour soutenir Daech (…) ce qu’il faut éviter ».

Pour Laurent Fabius, quelle que soit la position des Etats-Unis dans le règlement du conflit syrien, « La France est un pays indépendant et notre politique extérieur par rapport au drame épouvantable qui se passe en Syrie n’a pas changé ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.