Paris : un étudiant nord-coréen kidnappé, la police mène une enquête pour disparition inquiétante

0
52

Un étudiant nord-coréen inscrit à l’Ecole nationale supérieure d’Architecture de Paris-Villette a disparu depuis début novembre. Une agence de presse sud-coréenne, Yonhap avance qu’il aurait été kidnappé par des « agents de Pyongyang » avec plusieurs de ses compatriotes.

Ce 21 novembre, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris au motif de « disparition inquiétante », elle est menée par la brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP). Au total, dix étudiants nord-coréens ont disparu mais ils sont tous revenus à leur école à l’exception d’un seul, un étudiant nommé Han qui reste introuvable. Selon Yonhap, le père de ce jeune homme était un proche de Jang Song-taek, l’oncle de Kim Jong-un, qui a été exécuté en 2013 pour trahison. Ses collaborateurs, le père de Han compris, a été traqué puis soumis au même sort au cours d’une purge qui visait l’ancien conseil de régence.

Toujours selon l’agence de presse sud-coréenne, Han a été enlevé à la sortie de l’école par des « agents secrets nord-coréens déployés dans la capitale française » au début du mois de novembre. Il a été ensuite emmené à l’aéroport pour être renvoyé vers son pays mais le jeune homme aurait réussi à échapper à ses ravisseurs, depuis il n’a plus donné signe de vie. Ce groupe d’étudiants est venu en France dans le cadre d’un accord passé « d’Etat à Etat », selon les explications du directeur de l’école de Paris-Belleville, François Brouat.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.