La qualification du massacre arménien de 1915 en génocide par le Pape fait réagir vivement la Turquie

0
9

Lors d’une messe à Rome, ce dimanche 12 avril 2015, le pape François a traité les tueries en Arménie de 1915, de « premier génocide du XXè siècle ». Une messe commémorée avec le patriarche arménien, Nases Bedros XIX et à laquelle assistait, le président de l’Arménie Serge Sarkissian.

Depuis une vingtaine d’années, la France, l’Italie et la Russie reconnaissent que le massacre de 1,5 millions d’arméniens perpétré par les turcs, à la fin de l’empire ottoman, est un génocide.

La Turquie, de son côté, nie les faits et parle d’une guerre civile, assortie d’une famine, au cours de laquelle entre 300 000 et 500 000 personnes, turcs et arméniens ont été tués

En 2014, le président turc actuel Recep Tayyip Erdogan, quand il était premier ministre, a présenté ses condoléances au peuple arménien, tout en ne reconnaissant pas le génocide.

Le représentant du Vatican est convoqué au Ministère des Affaires étrangères turque, selon les chaînes NTV et CNN-Turk.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR