Pakistan : une jeune femme violée et pendue à un arbre

0
206

Une jeune femme de seulement 20 ans a été violée par trois hommes, étranglée puis pendue à un arbre pour faire croire à un suicide, jeudi soir au Pakistan. Un cas qui offre une certaine analogie avec les agressions collectives subies par deux adolescentes en Inde le 30 mai dernier.

Le petit ami est l’un des trois agresseurs

Les enquêtes de la police l’ont amené à croire que l’un des agresseurs de la jeune femme n’était autre que son petit ami. Ce dernier a d’ailleurs finit par avouer le viol et le meurtre de la jeune femme. Il a également admis en avoir été l’instigateur en tentant de convaincre la jeune femme d’avoir des relations sexuelles avec deux de ses connaissances. Chose qu’elle aurait refusé, ce qui aurait abouti à son viol et à son meurtre que les trois comparses voulaient faire passer pour un suicide.

Comme il le raconte lui-même « …La branche à laquelle le corps avait été suspendu était si basse que celui-ci touchait le sol dans une position assise. » Ce genre de drame est chose fréquente au Pakistan. En mars dernier, une jeune pakistanaise de 17 ans, victime d’un viol en réunion, s’était d’ailleurs immolée par le feu pour protester contre la libération d’un des suspects de son agression.

un meurtre déguisé en suicide

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.