Grâce aux écrans tactiles, elle passe du statut de simple ouvrière à celui de femme la plus riche de Chine.

0
13

Ouvrière dans une usine de fabrication d’écrans pour téléphones mobiles, Zhou Qunfei, 45 ans, a lancé sa propre entreprise en 2003.

Sa société fournit à Apple, Samsung et autres géants technologiques des écrans tactiles, pour téléphones mobiles, ordinateurs et autres appareils photos. D’après le South China Morning Post de Hong Kong, ses écrans ornent près de 21% des smartphones dans le monde.

Basée à Hunan, l’entreprise Lens Technology de Zhou Qunfei, a fait son entrée en bourse à Shenzen, en mars dernier. Ses actions ont grimpé jusqu’à atteindre la limite maximale de 10% en dix jours.

Selon la presse locale et le magazine Forbes, avec une fortune estimée à plus de 8 milliards de dollars ou 7,4 milliards d’euros, elle a obtenu la titre, mardi, de la femme la plus riche de Chine. Elle détient actuellement 89 % de parts dans la société, qui emploie 80 000 salariés pour un chiffre d’affaires de 3,3 milliards de dollars en 2013, cite Bloomberg.

Actuellement, grâce à son boom économique, et en tant que deuxième puissance économique du monde, la Chine a contribué à enrichir des centaines de millions d’individus, mais les disparités de revenus et la corruption n’ont pas pour autant disparus.

D’après le Hurun Post, éditeur de magazines de luxes, les milliardaires chinois en dollars atteignent le chiffre de 300 en 2013.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR