Ouganda : une nounou violente condamnée à 15 ans de prison.

0
748

Ayant constaté l’existence de blessures inexpliquées sur le corps de sa petite fille de 18 mois, un père de famille a décidé de mettre une caméra de surveillance dans sa maison. Il n’a pas pu se retenir de frapper la nounou quand il a vu que celle-ci maltraitait son enfant. La jeune femme de 22 ans a été condamnée lundi à 15 ans de prison.

Les scandales de nounous violentes se font de plus en plus fréquents de nos jours, et ne concernent pas uniquement l’Europe ou l’Asie. La vidéo de la caméra cachée (lien, Attention scènes violentes!!!!) , provenant d’Ouganda, installée par ce père d’un bébé de 18 mois dans son salon, a fait le tour du web et a créé de vives réactions. On y voit, en effet, la nounou frapper violemment et écraser l’enfant. Le père de la petite Arnella Kamanzi, choqué par les images, a assailli la nounou, Jolly Tumuhiirwe, 22 ans de plusieurs coups.

Jolly Tumuhiirwe a été poursuivie pour « tentative de meurtre » et a été condamnée le lundi 8 décembre dernier à 15 ans de prison. Elle a reconnu l’atrocité de ses actes et a présenté ses excuses aux parents de Arnella et à tous ceux qui ont été choqués par ce qu’elle a fait.

Jolly Tumuhiirwe
Jolly Tumuhiirwe

 

Arnella est aujourd’hui en bonne santé. Sa mère a déclaré à la presse qu’elle « s’en est sorti sans grandes blessures ».

 

la petite Arnella Kamanzi
la petite Arnella Kamanzi

 

Eric Kamanzi (le père) , Angel Kamanzi (la mère) et Arnella
Eric Kamanzi (le père) , Angel Kamanzi (la mère) et Arnella

 

 

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.