Otages décapités : tous contre l’Etat Islamique

0
153

La décapitation du deuxième journaliste américain et la même menace qui plane sur la tête d’un ressortissant britannique, identifié comme étant David Cawthorne Haines, a suscité l’indignation de l’ONU et du reste du monde.

Les Etats-Unis, l’UE et la Grande-Bretagne réunis

Quelques heures après la diffusion de la vidéo de l’exécution de Steven Sotloff, les réactions ont fusé de toutes parts pour dénoncer la barbarie de l’Etat Islamique. Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a rappelé à ses alliés dans la journée d’hier qu’il était primordial de lutter contre la menace que représentent les djihadistes de l’Etat Islamique en déclarant que « Si nous sommes rejoints par la communauté internationale, nous pouvons continuer à réduire la sphère d’influence de l’EI, ses financements et ses capacités militaires ».

Cet appel au rassemblement a d’ailleurs eu l’effet escompté sur la Grande-Bretagne qui risque d’être en première ligne si le groupe de djihadistes exécute sa menace. Désormais, elle envisage donc de se joindre aux frappes américaines contre l’Etat Islamique. Mais comme le souligne, Philip Hammond, le ministre des affaires étrangères britannique, toutes les options seront étudiées pour garder l’otage en vie, tout en soutenant que « Si nous estimons que des frappes aériennes peuvent être bénéfiques (…) alors nous les envisagerons certainement ».

l'EI sème la terreur

De son côté, François Hollande n’a pas hésité à souligner « l’importance d’une réponse politique, humanitaire et, si nécessaire, militaire… ». Une décision largement soutenue par l’Union Européenne qui est « plus que jamais engagée à soutenir les efforts internationaux pour combattre l’Etat Islamique et tous les groupes terroristes qui mettent en danger la stabilité régionale et mondiale ».

Les occidentaux se sont donc donnés comme mot d’ordre de vaincre l’Etat Islamique et le régime de terreur qu’il instaure dans les régions conquises. Pour sa part, les Emirats arabes unis ne sont pas restés en reste et ont déclaré leur soutien à tous les efforts internationaux qui seront déployés pour contre les djihadistes.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.