Plus un individu est obèse plus il risque de mourir jeune

0
317
obese

Une étude publiée dans la revue spécialisée, The Lancet Diabetes & Endocrinology, démontre que l’obésité est un facteur important qui détermine la durée de vie d’une personne et son état de santé à l’âge adulte.

L’obésité responsable de la plupart des maladies cardiovasculaires

Cette étude menée par le Dr Steven Grover de l’université McGill (Montréal) est basée une modélisation mathématique, tirée d’une base de données américaine (la « NHANES » 2003-2010) englobant des milliers d’adultes, âgés de 20 à 79 ans. Elle révèle que plus un individu souffre d’obésité dans sa jeunesse, plus il risque à l’âge adulte de développer des maladies cardiovasculaires. Les jeunes adultes de 20 à 29 ans qui sont en surpoids présentent ainsi plus de risque de développer des crises cardiaques, un diabète, et des accidents vasculaires cérébraux (AVC) à l’âge adulte. Pire encore, leur espérance de vie et leurs années de vie en bonne santé sont réduites de 1 à 8 ans.

Jusqu’à 19 années de bonne santé perdues

En étant très obèse dès son jeune âge, un individu de 20 à 29 ans perd environ 19 années de vie en bonne santé. Selon l’OMS, l’obésité concerne aujourd’hui 1,4 milliard de personnes de plus de 20 ans dont 300 millions de femmes et 200 millions d’hommes. Un nombre qui a doublé depuis 1980.

Comment savoir si vous êtes en surpoids ou pas?

Le surpoids chez un individu est défini par un Indice de Masse Corporel élevé. Pour calculer son IMC, il suffit de prendre son poids et de le diviser par sa taille au carré. Un IMC égal à 25 correspond à un surpoids. Au delà, jusqu’à un IMC de 35, il s’agit d’une obésité sévère.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.