Nord. Une jeune étudiante tabassée en plein jour à l’entrée d’une station de métro de Croix

0
59

Alors que la jeune fille criait au secours et demandait de l’aide, les passants n’ont eu aucune réaction et sont restés silencieux.

Les faits se sont passés le 2 octobre dans la banlieue de Roubaix, vers 7 heures du matin, précise Francetv info. Alors que Louise, 18 ans, s’apprête à rejoindre l’université, une bande de trois filles l’aborde juste avant qu’elle prenne l’escalator. L’une d’entre elles lui demande de la suivre. Prise à partie, la jeune fille se fait tirer les cheveux et ordonner de donner toutes ses affaires. Les deux autres copines viennent également à la rescousse et rouent de coups la jeune étudiante. La bande de filles réussit à voler le téléphone et le sac à main de la victime.

La mère de Sophie a porté plainte pour non-assistance à personne en danger

Bouleversée, la jeune fille était abandonnée à son sort, la bouche et le tee-shirt en sang. Personne n’est venu la défendre malgré ses appels au secours. Sur France 2, la mère ne veut pas témoigner à visage découvert et déplore qu’aucun adulte n’a fait aucun geste pour aider sa fille.

L’enquête est en cours pour retrouver les auteurs de l’agression. Les bandes de vidéosurveillance de la ville, remises entre les mains de la police, permettront peut-être de les identifier.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.