Nigéria : près de 200 personnes libérées par Boko Haram

0
14

Le vendredi 23 janvier, la secte islamiste, Boko Haram, avait libéré près de 200 otages, enlevés dans un village de l’Etat de Yobe, dans le nord-est du Nigéria.

Essentiellement des femmes

Le 6 janvier dernier, la secte islamiste Boko Haram avait mené un raid sur un village de l’Etat de Yobe, enlevant 218 femmes et enfants, tuant 25 hommes et brûlant des habitations et des magasins. Après plusieurs jours de captivité, 192 d’entre eux, essentiellement des femmes ont été libéré le vendredi 23 janvier dernier, comme le précise une source militaire et un responsable local.

Mais le lendemain de cette libération, Boko Haram a massacré 15 personnes dans un petit village, près de Maiduguri. Une tuerie qui est loin d’être terminée puisque dans la nuit de samedi à dimanche, une attaque a également été menée contre la ville de Maiduguri provoquant un conflit armé entre les combattants de l’organisation et l’armée.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.