Nigeria : le Tchad et le Niger lancent une offensive contre Boko Haram

0
10

Ce dimanche, le gouvernement nigérian a annoncé le lancement d’une offensive « terrestre et aérienne » menée par les armées du Tchad et du Niger contre les islamistes de Boko Haram au Nigeria.

Une offensive d’envergure

Alors que Boko Haram continue de multiplier les attentats et les massacres au Nigeria et dans les pays voisins – dont le plus récent est le triple attentat de samedi à Maiduguri, faisant près de 58 morts et 139 blessés – les armées tchadienne et nigérienne ont décidé de lancer, ce dimanche, une offensive simultanée contre le groupe islamiste. Une source gouvernementale d’indiquer à l’AFP que « Très tôt ce matin, les troupes nigériennes et tchadiennes ont déclenché une offensive contre Boko Haram, sur les deux fronts, dans la zone de Bosso et près de Diffa ». Cette initiative intervient au moment où l’offensive régionale lancée par le Tchad, le Cameroun et le Niger a porté des coups aux islamistes, les obligeant à abandonner plusieurs positions dans le nord nigérian.

La veille de cette offensive terrestre et aérienne contre Boko Haram, le chef des islamistes, Abubakar Shekau, avait annoncé son allégeance à l’Etat Islamique dans un enregistrement audio de huit minutes, en arabe, publié sur Twitter et promettant de « faire enrager les ennemis d’Allah ». Selon Yan Si-Pierre, expert en lutte contre le terrorisme pour l’entreprise berlinoise Modern Security Consulting, ce sermon d’allégeance « pourrait être une façon de lancer un message à leurs troupes, pour leur regonfler le moral et attirer de nouvelles recrues surtout dans le cas de Boko Haram ». Et ce, d’autant plus que Boko Haram et l’Etat Islamique « ont essuyé de nombreux échecs ces dernières semaines et ces derniers mois ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.