Nigéria : le report des élections pour des raisons de sécurité

0
24

Alors que les élections présidentielles nigérianes devaient se dérouler le 14 février, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a annoncé samedi soir le report des élections pour le 28 mars prochain.

L’insécurité liée à Boko Haram évoqué

Pour expliquer les raisons de ce report des élections présidentielles, le président de la Ceni, Attahiru Jega, d’invoquer l’insécurité liée à l’insurrection de Boko Haram en expliquant samedi à la presse que « Appeler les électeurs à exercer leurs droits démocratiques dans une situation où leur sécurité ne peut pas être assurée est une lourde responsabilité ». Le conseiller national à la sécurité, Sambo Dasuki, d’ajouter que face aux opérations difficiles de l’armée contre Boko Haram, les forces de l’ordre ne seront pas en mesure d’assurer la sécurité sur l’ensemble du territoire le jour prévu pour les élections.

Contre toute modification du calendrier électoral, le pari d’opposition du Congrès progressiste voit dans ce report une vaine tentative du président sortant, Goodluck Jonathan, craignant une défaite, de gagner du temps sous prétexte d’un combat contre Boko Haram.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.