Nigeria : l’armée affirme avoir tué le chef de Boko Haram

0
426

Alors que la mort d’Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram, a déjà été annoncé deux fois depuis 2009, c’est la première fois que l’armée nigériane en fait officiellement l’annonce.

Aucune précision sur la mort du chef islamiste

Il semble que l’offensive lancée par l’armée nigériane contre Boko Haram ait enfin porté ses fruits. En effet, c’est dans la journée de mercredi que l’armée nigériane a annoncé la mort d’Abubakar Shekau sans pour autant préciser la date et le lieu de sa mort. Le porte-parole national de l’armée, le général Chris Olukolade a déclaré qu’un chef islamiste « agissant ou se faisant passer dans des vidéos comme le défunt Abubakar Shekau, le personnage excentrique connu comme le chef du groupe » Boko Haram a été tué dans un combat avec les militaires dans le nord-est du Nigeria. Le porte-parole d’ajouter que « l’identité de ce Bashir Mohammed, alias Abubakar Shekau, alias Abacha Abdullahi Geidam… » a été confirmé par des habitants de la communauté tout en martelant que l’armée « est déterminée à châtier quiconque prétendra s’exprimer sous l’identité de Shekau ou en son nom. »

le chef de boko haram est mort

Déclaré « terroriste international » par les Etats-Unis, la mort de ce chef islamiste, si elle est confirmée, est une victoire pour l’armée nigériane. Et ce d’autant plus que lors de ses dernières apparitions vidéos, Abubakar Shekau n’a pas hésité à affirmer « J’aime tuer quiconque Dieu me demande de tue, de la même manière que j’aime tuer des poulets et des moutons. » Malgré cette victoire, le sort des 200 lycéennes de Chibok reste toujours l’inconnu de l’équation.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.