Nigéria : au moins 26 morts dans un double attentat meurtrier

0
16

Ce mardi, deux attentats suicide à Postikum et à Kano, situés dans le nord-est du Nigéria, ont causé la mort d’au moins 26 personnes, à cinq semaines des élections.

La marque de Boko Haram

Alors que Postikum a déjà été frappée par un attentat kamikaze, perpétré par une fillette de huit ans, dimanche dernier, une nouvelle attaque a secoué la ville, ce mardi 24 février. A seulement cinq semaines des élections générales, prévues pour le 28 mars prochain, le Nigéria a fait face à deux attentats suicide. Le premier s’est produit dans la ville Postikum, la capitale économique de l’Etat de Yobe, et visait un arrêt de bus très fréquenté. Il a été commis par un homme, comme le précise un porte-parole de la police, et a causé la mort d’environ 16 personnes. Environ quatre heures plus tard, une attaque menée par deux hommes kamikazes s’est produite à Kano, la grande ville du nord du Nigéria, visait également une station de bus et a fait au moins dix morts. Selon le porte-parole de la police de Kano, « Dix personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées par l’explosion ».

Si aucun groupe n’a revendiqué les deux attentats, Reuters estime que les deux attaques portent « la marque du groupe islamiste Boko Haram ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.