Nantes métropole envisage la transformation radicale de l’ex-maison d’arrêt.

0
34

Selon Johanna Rolland, maire de Nantes, la métropole se portera acquéreur de l’ex-prison du centre ville, sis place Aristide Briand, pour 4,9 millions d’euros, au cours de l’été prochain. 50% de logements sociaux et 50% de logements en accession libre constitueront la majorité du nouvel établissement. Par ailleurs, l’une des premières crèches intercommunales verra probablement le jour. Les consultations d’urbanisme commenceront début 2016.
Seuls le porche et quelques bâtiments administratifs seront épargnés. Le reste de la bâtisse sera démoli. Lors de la reconstruction, un parking souterrain fait partie du programme.
Fermée en juin 2012, la prison est la propriété actuelle de la SOVAFIM, chargée de la valorisation de biens immobiliers de l’Etat.
Le Carré Lafayette, un ensemble de commerces et activité de luxe et l’hôtel haut de gamme Radison sont sis à proximité du futur établissement rénové.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR