Namibie : les rhinocéros noirs sont décornés pour décourager les braconniers

0
29

Le rhinocéros noir apparait dans la liste rouge des espèces menacées avec une population mondiale de 5 000 individus. Les autorités namibiennes ont lancé en octobre une campagne de décornage pour protéger ces animaux contre les braconniers qui les tuent pour prendre leurs cornes.

Près de 1800 rhinocéros noirs vivent en Namibie qui abrite 79 parcs naturels. Contrairement à ce que leur nom l’indique, leur couleur ne diffère pas de celle des rhinocéros blancs. La différence entre ces deux espèces réside dans la taille de la mâchoire, qui est plus large chez le rhinocéros blanc et le comportement moins sociable du rhinocéros noir qui vit plutôt en solitaire. Jusqu’à ces dernières années, le braconnage a épargné ce pays semi-désertique qui tire une partie de ses revenus des parties de chasses organisées dans ses réserves naturelles à l’intention de chasseurs fortunés. Depuis 2010, plus de 11 rhinocéros ont été tués par des braconniers qui écoulent leurs cornes dans des marchés noirs en Asie où ils sont consommés pour des soi-disant vertus thérapeutiques.

20141117212700256

En réponse, le gouvernement a entrepris une opération qui consiste couper les cornes des rhinocéros pour les préserver de ce trafic. Un porte-parole du ministère namibien de l’Environnement a expliqué à l’AFP : « La campagne de décornage a été lancée pour décourager les braconniers dont l’activité augmente depuis peu ». Cette campagne doit se poursuivre jusqu’au début de l’année 2015, les cornes de ces rhinocéros repoussent après l’opération qui est indolore.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.