Les municipales 2014 : une gifle électorale pour la gauche

0
168

Dimanche soir, au second tour des élections municipales, la gauche a subi un revers magistral. En effet, après les décomptes, il s’avère que le parti au pouvoir a perdu 155 villes à son actif.

Un remaniement pour les prochains jours ?

Suite à la défaite flagrante de la gauche aux municipales, le remaniement du gouvernement de François Hollande semble imminent. Et selon un sondage BVA réalisé par Le Parisien / Aujourd’hui en France, il s’avère que 74% des français souhaitent le départ de Jean-Marc Ayrault de Matignon. Les noms défilent, qui alors remplacera le premier ministre : Manuel Valls ? Laurent Fabius ? Toujours d’après le sondage effectué, c’est Manuel Valls qui aurait la faveur des français avec 31% des voix, suivi par Martine Aubry et Laurent Fabius.

Pour l’heure, aucune information précise n’a filtré mais ce qui est sûr c’est qu’Ayrault a été reçu récemment par Hollande pendant deux heures.

Jean Marc Ayrault

De son côté, la droite profite de sa victoire

Si la gauche est aujourd’hui dans une phase de déroute historique, la droite, elle savoure une victoire bien méritée. En effet, toutes ses voix réunies, elle fait un total d’environ 45,9% des voix contre 40, 57% pour la gauche et reprend à cette dernière six grandes villes de plus de 100.000 habitants et une dizaine de villes moyennes.

Le président de l’UMP, Jean François Copé, se proclame alors « premier parti de France » tout en commentant qu’ « Il s’agit sans doute de la première grande victoire à une élection locale de l’UMP depuis sa création ».

UMP

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.