La mort du PDG de Total : une enquête est ouverte

0
31

Suite au décès de Christophe de Margerie le PDG du géant pétrolier Total, les autorités russes ont ouvert une enquête sur les causes du drame. Le lundi 20 octobre, l’avion qui transportait Christophe de Margerie était entré en collision avec un chasse-neige à l’Aéroport de Vnoukovo en Russie. Les enquêteurs portent donc leurs soupçons sur les quatre employés de l’aéroport.

Mise en cause du personnel ?

Vladimir Martynenko, le pilote du chasse-neige ayant percuté l’avion en question est le principal suspect des enquêteurs suite à un interrogatoire. En effet, ils soutiennent que l’homme n’était pas en état de conduire son véhicule ce jour-là vu son état d’ébriété. Pour son avocat, l’aiguilleur qui était en charge de diriger l’appareil est celui à mettre en cause pour incompétence. En effet, embauché en août, l’aiguilleur n’était pas apte à assurer l’atterrissage du vol.

Etant donné que la victime est une personnalité importante dans le monde des affaires, les enquêteurs vont devoir trouver au plus vite les responsables. Les personnels de l’aéroport vont donc tous passer un interrogatoire y compris les contrôleurs aériens. Afin de déterminer les causes exactes du crash, les boites noires de l’appareil vont être minutieusement étudiées par le Bureau d’Enquête pour la sécurité de l’aviation civile russe selon son vice-président Serguei Zaiko.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.