Des milices armées dominent les administrations libyennes

0
104

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, les nouvelles autorités libyennes n’arrivent pas à assurer l’ordre et la sécurité dans le pays. Les sièges des Ministères, les services publics à Tripoli sont tous contrôlés par des milices armées. Le jeudi 28 août, le gouvernement dirigé par Abdallah al-Theni a du démissionné face aux menaces des miliciens de la coalition Farj Libya.

Les forces fidèles au Général Khalifa Haftar et les milices islamiques sont entrées en conflit ce week-end, près de l’aéroport de Benghazi. Ce dimanche 31 août, le Farj Libya a même affirmé qu’il contrôle l’ambassade américaine à Tripoli. En revanche, Deborah Jones, l’ambassadrice américaine sur place dément cette affirmation. L’autorité légitime du pays actuellement est le Parlement, lequel décidera sur la formation du nouveau gouvernement à venir.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.