Meurtre de la petite Chloé: un psychologue avait déjà qualifié l’auteur de l’acte de « psychopathe »

0
18

Christian Soenen, un psychologue, avait déjà expertisé le cas de Zbigniew H, le meurtrier présumé de Chloé en 2009. Le psychanalyste avait alors affirmé que l’homme pouvait être qualifié de « psychopathe ».

A l’époque, l’homme avait fait l’objet d’une expertise psychiatrique dans le cadre d’une détention pour vol avec violences et agressions. Selon les propos du psychologue, il aurait « un profil dangereux ». Quand il l’avait interrogé en 2009, Zbigniew H lui avait paru « impulsif »: « Je l’avais qualifié de psychopathe. C’est un diagnostic lourd, et rares sont les cas qualifiés comme tels. D’emblée, il m’est apparu particulièrement impulsif. On ressentait une vraie violence en lui, et une absence totale de culpabilité. On sentait une réelle menace de passage à l’acte, et il semble l’avoir confirmé de la pire des manières ».

L’homme, pour des raisons encore inconnues à ce jour, avait déjà été emprisonné durant 23 mois en Pologne, et ne semblait pas conscient de ses actes, les justifiant par le fait qu’il avait trop bu ou qu’il avait besoin d’argent.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
L'écriture est une passion qui dévore l'âme ;)