Méditerranée : le chiffre d’affaires de professionnels du tourisme menacé, par de prétendues attaques de squales

0
41

Depuis plusieurs semaines, des fausses nouvelles concernant des attaques de requins, sur le littoral languedocien, diffusées par le site Actualites-co, circulent sur les réseaux sociaux.

Ces mauvaises plaisanteries ou « fakes » causent de graves préjudices aux professionnels du tourisme méditerranéen, essentiellement les centres de plongée et les loueurs de matériel nautique. Une première information titrée « un requin est apparu sur les bords de plage de Palavas-les flots et a attaqué en kitesurfeur » a été partagé 43 718 fois sur Facebook. 71 492 partages ont été également opérées, après un autre article intitulé « la mort d’un jeune baigneur de 21 ans au Grau-du-Roi, attaqué par un squale ». Les deux fausses informations ont désavantagé les professionnels du bord de mer.

Selon Guillem de Parseval, propriétaire du centre de plongée Ecosystem à Palavas-les-flots, les touristes inquiets leurs posent de nombreuses questions, à ce sujet. De plus, les clients préfèrent renoncer à la plongée, par peur du requin. Alors qu’une attaque de squale n’a jamais eu lieu sur les côtes de Languedoc, depuis toujours. Les rares requins existants redoutent les baigneurs. Il ajoute « qu’il y a autant de chance de se faire attaquer par un requin, que de se faire manger par un crocodile sur la place de la Comédie ».

Quand à Gilles, de «A l’eau Boat », de Palavas-les-flots, professionnel des balades en mer en bateau, il confirme la crainte des touristes qui demandent quotidiennement, la vérité sur la présence effective des requins.

Du côté de la mairie du Grau-du-Roi, ces fausses nouvelles l’ont contraint à « publier un démenti ».

Actualite.co, contacté, n’a pas voulu commenter, mais a seulement signifié sur son site « que les nouvelles fantaisistes, fictives ne doivent pas être considérées comme de vraies informations ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR