Deux jours féries en moins permettront la création de 100 000 emplois, selon le Medef

3
30

Dans le Parisien du jeudi 30 avril 2015, le Medef représenté par Thibault Lanxade, vice-président, rappelle que la suppression de deux jours fériés favorisera la création de 100 000 emplois. Il cite pour exemple, le cas des jours fériés attachés à des ponts, voire des « viaducs »,tels les jours chômés du mercredi, qui incitent les salariés à s’absenter le jeudi et le vendredi qui suivent, ainsi que les jours de congé de mois de mai.

En mai, le 1er mai, le 8 mai, le jeudi de l’ascension et le lundi de pentecôte, sont des facteurs aggravants d’inactivité économique pour tout le mois de mai, lorsqu’ils sont accompagnés de ponts. Lors de ces jours de congés prolongés, l’activité hebdomadaire est minime, voire « bloquée », souligne Thibault Lanxade.

« Deux jours fériés en moins par an, diminuera l’impact sur la croissance, car cela correspond à un point de PIB (produit intérieur brut), soit 100 000 » conclut ce représentant de l’organisation national.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
  • obelix

    une blague apres tous les cadeaux fait au patronat

  • mister t

    moins de dividende au actionnaire et plus d’investissement dans nos entreprises seraient plus benefique a la france.Mais le medef ne sait que remettre en cause les aquis.

  • pat

    Ont attend toujour le million d’emploie avec la reduction des charges