Vraies armes dans un clip : des rappeurs écopent de trois mois de prison

0
219

La police de Meaux a  arrêté cinq jeunes gens, au matin du 10 décembre, pour leur participation à un clip diffusé sur Youtube.

Dans la vidéo intitulée « Laisse-nous faire notre biff », quelques jeunes de la cité de La Pierre Collinet s’affichent avec des armes dans un parking souterrain. Ils ont même fait feu à quelques reprises avec plusieurs fusils à pompe et ce qui semble être un pistolet. Dans leur texte les rappeurs énoncent des phrases menaçantes et disent notamment : « Trois bouts portants, s’il y a 10 000 cash à la clé, on est tous partants ». C’est grâce à sa « veille sur internet » que la police a pu mettre la main sur ce clip et arrêter cinq personnes toutes âgées de 23 à 28 ans, les deux chanteurs Djadja et Dinaz en faisaient partie. Selon une source policière, ils ont admis avoir pris part au clip pendant leur garde à vue. Ils doivent répondre d’un port d’arme de catégorie .

Sur les lieux de tournage, des marques qui pourraient correspondre à des traces d’impact de balles ont été relevées. Selon la même source, « un peu drogue et des munitions » ont été également saisies, par contre aucune arme n’a été retrouvée. Les suspects ont été condamnés le 12 décembre à trois mois de prisons fermes.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.