Une femme de 43 ans jugée pour « violences conjugales » envers son compagnon de 37 ans

0
49
maxime

Le procès d’une femme âgée de 43 ans, accusée de « violences, menaces et intimidations et escroqueries » sur son ancien compagne de 37 ans, a été ouvert ce vendredi. 5 ans de prison ont été requis contre l’agresseur et le jugement a été mis en délibéré au 28 mai.

Un amour né sur Internet

La victime, Maxime Gaget, un homme âgé de 37 ans, a confié avoir vécu un véritable enfer pendant 15 mois avant que le frère de son agresseur ait décidé de prévenir les autorités. Selon ses confidences, il a rencontré Zakia Medkour sur un forum de discussion où il travaillait comme modérateur, en 2007. Au bout de 7 mois d’échanges virtuels, le couple a décidé d’emménager ensemble chez la quadragénaire, dans un studio de 25 m², avec ses enfants.

De l’amour au massacre

Connaissant déjà le caractère un peu violent de sa compagne, le jeune homme s’est d’abord dit qu’avec le temps, elle finira par s’attendrir. Mais plus le temps passait, plus Zakia Medkour devenait menaçante, l’envoyant même à plusieurs reprises à l’hôpital. Au bout de deux mois de romance, la femme qui a fait craquer Maxime Gaget au point de la laisser le dépuceler lors de leur premier rendez-vous, est devenue son pire cauchemar. Après l’avoir giflé pour la première fois à une soirée où elle avait mélanger de l’alcool avec du cannabis, Zakia Medkour n’a plus arrêté de lui taper dessus. Entre coups de poings, de tabouret, de manche à balai et même de brûlures, le jeune homme a fait plusieurs aller-retours à l’hôpital, feignant des agressions dans la rue.

100 jours d’ITT

Après avoir subi des opérations du nez et d’une oreille, et après avoir eu les sept phalanges cassés, Maxime Gaget s’est retrouvé invalide pendant 100 jours. Ce qui lui a fait perdre son travail. Mais même avec ça, sa compagne n’a pas arrêté de le tabasser, le réduisant complètement à l’esclavage total. Entre les enfants et le ménage, Maxime Gaget n’a plus eu droit au lit conjugal et se retrouvait même enfermé dans le débarras lorsque madame recevait d’autres hommes chez elle. En plus de ça, sa compagne l’avait dépouillé de toutes ses économies et l’avait définitivement privé de sortie.

Sauvé par son beau-frère

Craignant le pire pour Maxime Gaget qui a subi ce cauchemar pendant un an, le frère de Zakia Medkour a fini par dénoncer sa propre sœur aux autorités. Accusée de « violences, menaces et intimidations et escroqueries » envers son compagnon, la quadragénaire a été présentée comme « bipolaire » par son avocate Me Houria Si Ali. Ce dernier a ainsi avancé que sa cliente n’était pas dans son état normal lorsque les faits se sont produits. 5 ans de prison ont été requis pour Zakia Medkour dont le jugement a été mis en délibéré au 28 mai.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
J'adore écrire et tout y passe! People, Santé, Actus, High-tech, Insolite, Buzz, Musique et Cinéma...Vous en aurez de toutes les couleurs sur le site grâce à moi ;)