Près de 21 personnes tuées à la machette à Beni (Congo RDC)

0
350
rdc

Près de 21 cadavres ont été découverts dans la nuit du mardi à mercredi dans un village situé à 15 km au nord-est du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, Est de la République démocratique du Congo (RDC). Une tuerie incomparable perpétrée par les rebelles ougandia des ADF, selon un porte-parole de la société civile du Nord-Kivu.

Tuées à la machette

Selon les informations rapportées par Xinhua Omar Kavota, porte-parole de la société civile du Nord-Kivu, une vingtaine de personnes ont été tuées à la machette à Mayangose-Kibidiwe, par des hommes armés.

« Les hommes armés ont fait incursion mardi aux environs de 23 heures locales à Mayangose-Kibidiwe pendant laquelle, ils ont tué plusieurs personnes…jusqu’à maintenant 19 corps ont été déjà retrouvés dans les profondeurs de Mayangose-Kibidiwe ».

Un bilan non-officiel

Selon M. Kavota, cette tuerie a été perpétrée par les rebelles ougandia des ADF. Pour l’heure, les responsables locales ont affirmé avoir retrouvé 21 corps mais les recherches continuent pour retrouver d’autres présumées victimes. De son côté, le chef de la Mission de l’ONU pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO), Martin Kobler a confirmé le massacre qui a eu lieu sur le territoire de Beni sans révéler un bilan exact de cette tuerie.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.