Marseille : une panoplie impressionnante d’armes de combat trouvé par les services de la police

0
22

D’après la DDSP (Direction Départementale de la Sécurité Publique), les policiers de la Brigade des stupéfiants ont mis la main sur une panoplie d’armes de guerre, dans un appartement proche de la cité Félix Pyat (3ème) de Marseille. Sur information, les forces de l’ordre ont mis sous surveillance un snack.

Après l’interpellation d’un drogué, le commerce a été fouillé et les chiens ont emmené les enquêteurs vers l’appartement du dessus. Les forces de l’ordre ont trouvé 8,2 kg de résine et d’herbe de cannabis, un gilet pare-balles, un brouilleur d’ondes de téléphone mobiles, et des cagoules utilisés. Quand aux armes, ils sont composés d’un fusil d’assaut kalachnikov, un pistolet mitrailleur scorpio et son silencieux, un fusil à canon chargé en chevrotines, un pistolet automatique Colt 45 et ses chargeurs, incluant un chargeur engagé, ainsi qu’un pistolet automatique zastava calibre 7.65 et son chargeur rempli et engagé, et un kalachnikov en plastique. De plus, 500 munitions comprenant 400 de 7.62 destinés à la kalachnikov, et deux chargeurs de kalachnikov ont complété cet arsenal de guerre.

Après l’interpellation de trois personnes, dont le gérant de la boutique et deux employés, les autorités policières précisent que ces suspects sont encore en garde à vue, ce jeudi 30 avril 2015.

Marseille-police-découvre-arsenal-armes-guerre

D’après la DDSP (Direction Départementale de la Sécurité Publique), les policiers de la Brigade des stupéfiants ont mis la main sur une panoplie d’armes de guerre, dans un appartement proche de la cité Félix Pyat (3ème) de Marseille. Sur information, les forces de l’ordre ont mis sous surveillance un snack.

Après l’interpellation d’un drogué, le commerce a été fouillé et les chiens ont emmené les enquêteurs vers l’appartement du dessus. Les forces de l’ordre ont trouvé 8,2 kg de résine et d’herbe de cannabis, un gilet pare-balles, un brouilleur d’ondes de téléphone mobiles, et des cagoules utilisés. Quand aux armes, ils sont composés d’un fusil d’assaut kalachnikov, un pistolet mitrailleur scorpio et son silencieux, un fusil à canon chargé en chevrotines, un pistolet automatique Colt 45 et ses chargeurs, incluant un chargeur engagé, ainsi qu’un pistolet automatique zastava calibre 7.65 et son chargeur rempli et engagé, et un kalachnikov en plastique. De plus, 500 munitions comprenant 400 de 7.62 destinés à la kalachnikov, et deux chargeurs de kalachnikov ont complété cet arsenal de guerre.

Après l’interpellation de trois personnes, dont le gérant de la boutique et deux employés, les autorités policières précisent que ces suspects sont encore en garde à vue, ce jeudi 30 avril 2015.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR