Marseille: les parents soupçonnés d’avoir vendu leur bébé vont finalement être jugés

0
9

L’affaire remonte en 2013, quand les forces de l’ordre avaient démantelé un vaste réseau de trafic de nourrisson qui avait impliqué dix personnes. Les principaux suspects vont comparaître devant la justice ce mardi 7 avril et mercredi 8 avril.

Ils avaient vendu leur bébé car il était « de trop »

Une des principales personnes concernées par cette affaire est un homme d’origine roumaine, âgé de 35 ans, Ilie Ionita. Sa principale fonction était de négocier le bébé de l’une de ses sœurs à des couples aisés en vacances et qui n’avaient pas d’enfant. En 2013, Ilie Ionita avait profité d’un rassemblement pentecôtiste pour négocier avec un couple originaire d’Avignon. Le prix des bébés peuvent varier entre 5 000 et 10 000 euros. 

Le bébé a été cédé contre une BMW et une somme de 8 000 euros

Ilie Ionita avait proposé au couple de leur céder le bébé de sa sœur, Daniela, contre la somme de 8 000 euros et une BMW, arguant que: « Comme ils avaient déjà cinq enfants, ils ont proposé de vous le donner ». Le couple, hésitant, a finalement fini par accepter car Ilie Ionita avait menacé d’abandonner l’enfant dans une poubelle: « Le papa nous a alors dit qu’il fallait payer pour avoir le petit. Plutôt que de le retrouver dans une poubelle, la communauté nous a aidés, environ 50 euros par caravane », avait expliqué Mike Gorgan, le père adoptif.

C’est finalement le personnel de l’hôpital où Daniela avait accouché, remarquant que celle-ci est repartie sans son nouveau-né, qui avait tiré la sonnette d’alarme.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
L'écriture est une passion qui dévore l'âme ;)