Maroc : deux journalistes français arrêtés et expulsés

0
19

Deux journalistes français ont été arrêtés par les autorités marocaines dimanche  dans les locaux de l’Association Marocaine des Droits Humains (AMDH).

Jean-Louis Perez  et Pierre Chautard effectuaient une interview dans les locaux de L’AMDH, à Rabat, quand ils ont été arrêtés par les autorités marocaines, dimanche soir. Les deux journalistes français faisaient un tournage pour un documentaire de France 3 portant sur l’économie du Maroc. Paul Moreira, le fondateur de Premières Lignes, a réagit sur Twitter:

Youssef Rissouni, responsable au sein de l’AMDH a précisé à l’AFP  que les policiers « ont arrêté les deux journalistes et saisi leur matériel », dont des caméras, un ordinateur portable, des cartes mémoires, un magnétophone, une voiture et même les téléphones portables. Par ailleurs, le président de l’AMDH, Ahmad El-Haij, interrogé par l’AFP, a indiqué que les policiers « n’avaient produit aucune pièce d’identité ou mandat d’arrêt, mais ils (nous) ont dit que les journalistes n’avaient pas d’autorisation légale pour tourner au Maroc ».

Selon Paul Moreira, les deux journalistes ont fait une demande pour une autorisation mais n’ont reçu aucune réponse. Ce qui leur a fait croire qu’ils pouvaient légalement effectuer leur travail.

Le 23 janvier dernier, les autorités marocaines ont empêché le tournage d’une émission pour une chaîne arabe de France 24, dans un hôtel à Rabat, « faute d’autorisation ».

 

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.