Mariah Carey poursuivie en justice par la nounou de ses jumeaux pour des heures supplémentaires non payées

1
484
mariah

Simonette DaCosta, l’ancienne nounou de Mariah Carey a décidé de traîner la diva en justice pour licenciement abusif et demande une réparation d’une valeur de 100 000 dollars.

Trop affective envers les enfants

Engagée par la diva pour s’occuper à plein temps de ses jumeaux Monroe et Moroccon, Simonette DaCosta a récemment été relevée de son poste pour s’être trop rapprochée des deux enfants. Selon les explications fournies par son avocat au New York Daily News, Mariah Carey s’est rendue compte que la nounou de ses enfants prenait plus de place qu’elle dans leur vie et a décidé de la renvoyer.

Des heures supplémentaires non payées

Pour sa part, Simonette DaCosta estime qu’elle méritait beaucoup plus que les 7 000 dollars de salaire mensuel versé par la diva. En effet, selon ses dires, sa tâche qui devait se résumer à s’occuper des jumeaux à des heures définies s’est très vite transformée en une véritable corvée. Elle devait alors suivre la chanteuse dans tous ses déplacements et être disponible 24h/24 (ou presque) en plus d’exécuter ses ordres à la minute près. Ce qui revient donc à travailler pendant plus de 100 heures par semaine. Comme ce n’était pas ce qui était prévu dans son contrat d’origine, Simonette DaCosta a décidé de porter plainte et demande un dommage et intérêt équivaut à 100 000 dollars.

De son côté, Mariah Carey qui vient d’être élue la « plus grand pop star » par le magazine TIME, a préféré garder le silence sur cette affaire.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.