Manuel Valls s’insurge contre la Une du journal Le Point

0
52

L’attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo fait encore couler beaucoup d’encre et soulève une tôlée de passion. Dans tous les cas, la subtilité n’est pas le point fort de certains. Cette fois-ci, c’est au tour du Premier Ministre français, Manuel Valls de s’indigner suite à l’image publiée à la Une du journal Le point.

Selon Manuel Valls, cette photo montrant l’assassinat à bout portant du policier Ahmed Merabet faisant la première page de Le Point serait un manque total de respect vis-à-vis du courage et de la bravoure du policier disparu. D’après  Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, « C’est une atteinte à la mémoire d’un policier disparu dans l’exercice courageux de ses fonctions » et il dénonce notamment « une photographie particulièrement révoltante ».

Le porte-parole du journal Le Point se justifie

La réponse d’ Etienne Gernelle, directeur de rédaction du journal suite à la déclaration du Premier Ministre et de certains internautes indignés ne s’est pas fait attendre. Sa réponse fut cinglante:  » Pourquoi avons-nous choisi cette photo pour la couverture ? Parce que précisément elle montre la violence, la barbarie, et la lâcheté des terroristes. Et l’atteinte à un symbole de l’État, la police. Nous pensons que nous ne pouvons pas occulter cette réalité, justement parce qu’elle est insupportable. […] Nous pensons que l’attaque terroriste contre Charlie Hebdo au cours de laquelle des policiers représentant l’autorité de l’État sont tombés en défendant la liberté d’expression, se devait d’être dénoncée de manière forte « .

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.