Mali : la libération de l’ex-otage français, Lazarevic, en échange de prisonniers djihadistes

0
42

Dès la libération de Serge Lazarevic, des sources maliennes avaient fait entendre que l’otage français avait été relâché par Al-Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) en échange de prisonnier. Une information désormais confirmée par le ministre de la justice malien, Mohamed Ali Bathily.

Quatre djihadistes en liberté

Détenu depuis le 24 novembre 2011 par le groupe islamiste Aqmi dans un hôtel à Hombori, au Mali, Lazarevic a été relâché par ses bourreaux en échange de quatre djihadistes. Cette affirmation vient du ministre de la justice malien qui avait déclaré, le vendredi 12 décembre sur France 24 que « Le Mali ne peut pas ne pas dire qu’ils ont été libérés, c’est un fait, tout le monde le sait ». Parmi les quatre djihadistes en liberté, figurerait Mohamed Ag Wadoussène, soupçonné d’être intervenu dans l’enlèvement du Français, et Haiba Ag Acherif, son complice. Lors de son passage sur France 24, Mohamed Ali Bathily d’ajouter que « Nous l’avons fait – y compris à l’intérieur lorsqu’il s’agissait de Maliens –, nous l’avons fait de surcroît quand il s’agit de personnes ressortissantes de pays qui sont venues quand même nous aider dans les moments les plus critiques ».

Serge Lazarevic entre les mains de l'Aqmi lors de sa détention

Une source de la sécurité malienne aurait indiqué, hier, que les quatre djihadistes relâchés ont été transférés au Nord du Mali en passant par la capitale du Niger, Niamey, où ils ont été accueillis par les ravisseurs de Serge Lazarevic.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.