Lyon : 171 personnes déboutées du droit d’asile ont été expulsées d’un immeuble, à l’issue de la trêve hivernale.

0
14

Suite à une décision de justice du 20 octobre 2014, la préfecture de Lyon a procédé à l’expulsion d’un immeuble du boulevard Yves-Farge (7ème arrondissement), à l’aube. Ces individus, au nombre de 171, se composent essentiellement d’Albanais, déboutés du droit d’asile. Environ 25 enfants et 90 adultes étaient présents, lors de l’expulsion, une bonne partie des squatters avait vidé les lieux, la veille. Les services de l’Etat, expliquent qu’une centaine de personnes squattent l’immeuble dans des conditions déplorables sans eau, ni hygiène. Des nuisances répétées ont été dénoncées par les habitants du quartier.

Un occupant de l’immeuble faisait l’objet d’un OQTF (obligation de quitter le territoire français), selon la préfecture. Une mesure d’éloignement a été prononcée à son encontre, et elle a été emmenée au centre de rétention de l’aéroport Saint-Exupéry. Un autre OQTF, et deux assignations à résidence, ont été signifiées à trois autres ex-résidents du squat.

Ces occupants illégaux vivaient avec 500 autres individus, pour la plupart sous le pont Kitchener, en plein centre ville, sous l’autoroute A6, jusqu’en novembre 2013, selon Michel Jouart, un militant « solidaire ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR