La mairie de Lyon est désormais vigilante sur le casier judiciaire des animateurs du préscolaire.

0
17

Suite à l’affaire de viols présumés sur des élèves à Villefontaine, la mairie de Lyon tient à rassurer les parents d’élèves, après un recrutement massif d’environ 1 500 animateurs et directeurs, en quelques mois, pour l’encadrement des activités préscolaires du vendredi après-midi. La moitié des postulants possédant le BAFA

La mairie souligne qu’à chaque recrutement, un extrait du casier judiciaire, assorti d’une liste des antécédents judiciaires délivré par l’Etat, est exigé. Une mesure qui a été prise longtemps, avant les multiples affaires de dénonciation de cas de pédophiles, et celle de Villefontaine, a affirmé le jeudi 2 avril, l’adjointe aux Affaires scolaires de la Ville de Lyon.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR