Luc Oursel n’est plus à la tête d’Areva

0
33

Le groupe nucléaire français Areva a changé de président, ce lundi 20 octobre. Luc Oursel qui dirigeait ce poste depuis 3 ans  et demi, a démissionné pour des raisons de santé.

Luc Oursel avait pris fonction en juillet 2011 et succédait ainsi à Anne Lauvergeon. Au début de son mandat, il s’était fixé pour objectif de donner une meilleure image à Areva et surtout de soutenir la présence de ce groupe au niveau international. L’ère Lauvergeon n’était pas fameuse, car des investissements ont subi des réductions et des embauches ont été gelées, ce qui a poussé le groupe à céder des actifs. D’ailleurs, l’ex-patronne va bientôt être dans le collimateur de la justice française. Les raisons se limitent à deux : le rachat de mines d’uranium en Afrique et l’affaire Uramin. Et malgré tous les problèmes du groupe, Luc Oursel s’est efforcé de relever le défi. Il a mis en avant des placements prioritaires notamment les énergies renouvelables et les gisements d’uranium de Cigar Lake au Canada et d’Imourarène au Niger.  Mais aujourd’hui, il quitte ses fonctions à cause de son état de santé.

Après cette démission, il reste difficile de savoir ce qui va se passer pour le reste des projets initiés. En tout cas, le futur patron devra concentrer ses efforts sur les investissements les plus rentables afin de maintenir les activités d’Areva. Le nom du successeur de M. Oursel n’est pas encore connu et il est attendu de façon immédiate.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.