Luxembourg : DSK par le biais de la LSK doit 100 millions d’euros à ses créanciers.

0
24

La LSK, société d’investissement luxembourgeoise doit 100 millions d’euros à ses 150 créanciers, y compris le fisc du Luxembourg, selon une source bien informée.

L’homme d’affaires franco-israélien Thierry Leyne a fondé la LSK (holding Leyne Strauss-Kahn), présidée par Dominique Strauss Kahn, ex-directeur général du FMI. Or,Thierry Leyne s’est donné la mort le 26 octobre 2014. DSK, qui assurait la présidence de LSK jusqu’au 20 octobre 2014, s’est retiré lorsqu’il a « constaté l’ampleur des engagements financiers de Thierry Leyne ».

Selon la presse, le Grand-Duché de Luxembourg, poursuit actuellement les dirigeants de LSK, dont DSK, pour non paiement des impôts sur les salaires, qui s’élèvent à 75 000 euros. Au Luxembourg, les impôts sont retenus à la source par l’employeur chargé de les reverser au fisc.

D’après un représentant des créanciers, les dettes de LSK et Assya Asset Management, sa branche de gestion d’actifs, ont été déclarées en faillite et mises en liquidation en novembre 2014. Leur passif atteint les 100 millions d’euros.

Quatre mois après, le liquidateur nommé par le Tribunal de commerce de Luxembourg, l’avocat Laurent Fisch n’a pas encore procédé au contrôle des créances des groupes financiers. Karine Vilret, avocate des clients victimes, souhaite l’accélération de la vérification des créances, ainsi que la création d’un comité des créanciers. Ses clients représentent un total estimé à 25 millions d’euros de créances. La plupart des créanciers privés de LSK et d’Assya Asset management, sont essentiellement constitués par des investisseurs privés et des institutionnels.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR