L’opération « Bordure protectrice » de Gaza serait une défaite fatale du Hamas

0
99

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu a déclaré ce mercredi dans une conférence de presse à Jérusalem que le Hamas « n’a obtenu aucune de ses demandes pour signer le cessez-le feu ». Selon lui, le Hamas a mis plusieurs conditions sur cette trêve (mise en vigueur depuis mardi) dont l’obtention d’un port et d’un aéroport, la libération de prisonniers palestiniens, le paiement des salaires des fonctionnaires, et la médiation qatarie et turque. « Mais il n’a rien obtenu » a affirmé Benyamin Netanyahu. Cette déclaration a été précédée de la publication des résultats d’un sondage par une chaîne de télévision locale indiquant que 54% des israéliens seraient contre le cessez-le-feu, et que 32% a approuvé toutes les actions du Premier ministre durant cette opération sur la bande de Gaza.

Israël aurait seulement accepté de fournir des aides à la reconstruction de Gaza dans le cadre humanitaire et uniquement sous le contrôle hébreux. Selon le Premier ministre israélien, depuis sa création, le Hamas n’a encore subi de telle défaite comme lors de cette opération « bordure protectrice », en citant quelques-uns de ses exploits : destruction de tunnels et de roquettes, élimination d’un millier de soldats « ennemies » et quelques hauts-dirigeants du Hamas, évitement d’attentat sur le sol israélien grâce au système anti-missile « Dôme de fer ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.