Lille : mise en examen pour tentative d’assassinat et d’empoisonnement pour une aide-soignante de CHRU

0
69

Selon la Voix du Nord, suite à une plainte de la direction de la CHRU de Lille, en date de février 2015, l’enquête a été confiée à la Sûreté de Lille.

Cette enquête a abouti à la mise en examen d’une aide-soignante de 45 ans, du service endocrinologie du CHRU de Lille, ce vendredi 22 mai 2015, au soir, pour tentative d’assassinat et tentative d’empoisonnement.

Fin 2014, l’aide-soignante avait fait l’objet de soupçons émanant de ses collègues de travail qui avaient noté des gestes « inadaptés », mettant en danger la vie ou la sante d’environ cinq malades, à savoir « une perfusion dévissée, une tubuleuse enlevée, une injection de produit inadaptée ».

Selon l’hôpital lillois, dans un communiqué : « les patients hospitalisés dans ce service de soins n’ont connu, aucune altération de leur état de santé, concomittant à la constatation des comportements inadaptés ».

De plus, les investigations semblent conclure à une tentative d’homicide avec préméditation.

L’avocate de l’aide-soignante Samia Khiter affirme, de son côté, que « ma cliente n’a jamais eu l’intention de mettre fin à la vie des patients, d’attenter à leur vie, à leur intégrité physique ».

D’après Me Khiter, ces maladresses seraient les conséquences d’une « ambiance de service particulière » sur le lieu de travail.

Mise sous contrôle judiciaire, l’aide-soignante est sous le coup d’une interdiction d’exercer.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR