Libye : un Français tué dans l’attaque d’un hôtel à Tripoli

0
10
Hôtel Corinthia, Tripoli

Plusieurs personnes, dont la plupart de nationalité étrangère, ont trouvé la mort dans l’attaque d’un grand hôtel à Tripoli, mardi. L’assaut, perpétré par des hommes armés, a été revendiqué par l’Etat Islamique.

Un assaut de plusieurs heures

Mardi, l’hôtel Corinthia, situé dans la capitale libyenne a été le théâtre d’une violente attaque perpétrée par 3 hommes armés. L’assaut a commencé dans la matinée avec l’explosion d’une voiture piégée devant l’établissement, et s’est achevé dans l’après-midi, quand les assaillants ont fait exploser les bombes accrochées à leurs ceintures lorsqu’ils ont été encerclés par les forces de sécurité au 24 ème étage de l’hôtel. L’établissement de luxe accueille souvent des diplomates. Cependant, aucun chargé d’affaires ne se trouvaient sur les lieux au moment des faits.

Un Français parmi les victimes

Issam Al-Naass, porte parole des opérations de sécurité, a déclaré que 9 personnes, dont David Berry: « un Américain » qui travaillait au sein de la la société britannique APR Energy, « un (pilote) Français », son assistant: « un Sud-Coréen »et « deux femmes de nationalité philippine », hôtesses de l’air, ont été tuées dans cet attentat. Les 3 autres personnes décédées étaient des membres des services de sécurité. Par ailleurs, 5 blessés ont été comptés.

L’EI revendique l’attaque

D’après le centre américain de surveillance des sites islamiques (SITE), la branche libyenne de l’EI a revendiqué l’attentat dans une vidéo publiée sur des sites djihadistes. Un des 3 kamikazes est présenté sur cette vidéo comme étant un Tunisien nommé « Abou Ibrahim al-Tounsi ». Il serait le premier à avoir lancé l’assaut contre l’hôtel.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.