Au moins 19 soldats tués dans des attaques de miliciens islamistes en Libye à Noël

0
45
libye

Jeudi 25 décembre, un réservoir pétrolier du terminal d’Al-Sedra a été touché par un tir de roquettes. Un incendie a éclaté faisant au moins 19 morts dont majoritairement des soldats.

Le Croissant pétrolier disputé par deux gouvernements

Le Croissant pétrolier abrite les deux terminaux les plus importants de la Libye. Un territoire composé du terminal d’Al-Sedra, de Ras Lanouf et de Brega et qui fait l’objet de plusieurs affrontements depuis plusieurs mois entre deux gouvernements en quête de pouvoir. On parle ici notamment du groupe « Aube de la Libye », un groupe affilié aux islamistes qui a réussi à annexer la capitale Tripoli. Ils y ont d’ailleurs déjà instauré leur propre gouvernement avec leur propre Parlement. D’un autre côté, il y a le gouvernement dirigé par le premier ministre Abdoullah Al-Thinni. Celui-ci a obtenu la reconnaissance de la communauté internationale mais a été contraint de se replier dans l’Est de la Lybie en raison des tensions qui y règnent.

Des combattants du général  Khalifa Haftar

La plupart des victimes de ces attaques de miliciens islamistes sont des combattants appartenant à une tribu loyale au général Khalifa Haftar, un militaire à la retraite. Ce dernier a accepté de fournir son aide à Abdoullah Al-Thinn afin de reconquérir les villes qui ont été annexées par le groupe « Aube de la Libye ». Ces combattants sont notamment en charge de surveiller le terminal d’Al-Sedra.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.