Serge Lazarevic, le dernier Français retenu en otage dans le monde a été libéré

0
25

Sa fille, Diane Lazarevic, espérait qu’il serait libéré « pour Noel » et avait demandé à François Hollande de « mettre les bouchées doubles pour obtenir une libération le plus rapidement possible ». C’est maintenant chose faite.

C’est François Hollande qui a annoncé la nouvelle, alors qu’il était en visite au quartier général de la garde républicaine. « J’ai appris la libération de Serge Lazarevic par le président du Niger. La France ne compte plus d’otage », déclarait-il, ajoutant que sa fille le rejoindra à Niamey « dans les meilleurs délais ». Un communiqué de l’Elysée indiquait que l’ex-otage était « en relativement bonne santé, en dépit des conditions très éprouvantes de sa longue captivité ». Il doit être « rapidement rapatrié en France ».  Serge Lazarevic, de nationalité française et serbe, était captif depuis trois ans, ses ravisseurs le tenaient pour un membre des services de renseignements français.

Serge Lazarevic, âgé de 50 ans, a été enlevé en novembre 2011 alors qu’il était en voyage d’affaire au Mali, en compagnie de Philippe Verdon, ce dernier a été exécuté en juillet 2013. Au mois de novembre, Serge Lazarevic est apparu dans une vidéo diffusée par Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique), dans laquelle il s’adressait directement au président Hollande, lui demandant d’agir pour sa libération. A l’époque, L’Elysée  a interprété la publication de cette vidéo, qu’elle a authentifiée, comme étant le signe que les ravisseurs étaient prêts à négocier.

Une source de sécurité malienne citée par le Point a confié : « La libération a eu lieu sur le territoire malien dans la région de Kidal ». Elle a refusé de préciser « s’il y a eu paiement de rancon ou libération de prisonniers », indiquant simplement que « l’otage est à Niamey ou en route pour Niamey ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.