Les porteurs du VIH ne sont pas les bienvenus chez les dentistes

0
29

Les personnes séropositives ne sont pas les bienvenues chez tous les dentistes, c’est ce que révélerait une étude effectuée par l’association Aides. Les résultats de cette étude ont été publiés par le journal Le Parisien.

L’association Aides dénonce la discrimination des personnes séropositives. Selon leur étude, un tiers des dentistes ont directement ou implicitement refusé de soigner des patients tout simplement car ils étaient séropositifs, ce qui est illégal en France. D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux-mêmes: sur 440 dentistes sollicités pour un simple détartrage, 3,6% d’entre eux ont refusé de recevoir leurs patients séropositifs et 30% ont donné des arguments bidons pour décourager le patient.

Bruno Spire, le président de l’association Aides, a donné des explications sur la raison de son choix: « Nous avons choisi de cibler ces spécialistes, car les remontées de discrimination et de petites humiliations venaient de là », d’autant plus que la discrimination est beaucoup moins alarmante chez les gynécologues (sur 116 gynécologues contactés pour un frottis, seul deux ont refusé un patient). La raison est la crainte de la transmission des maladies à cause d’instruments non stérilisés, bien que le risque de transmission soit assez rare.

 

 

 

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
L'écriture est une passion qui dévore l'âme ;)