Les Français investissent dans l’immobilier pour profiter de la baisse des impôts selon une étude du Crédit Foncier

1
264

En France, la fiscalité est au centre des décisions d’achat dans l’immobilier. C’est ce qu’a révélé l’étude menée par le Crédit Foncier qui indique que 77% des sondés qui font des placements dans l’immobilier neuf sont motivés par les niches fiscales.

L’étude menée par le Crédit Foncier et publiée ce 18 septembre a prouvé que la plupart des français investissant dans la pierre cherchent à profiter des avantages fiscaux qui augmentent de plus en plus. Ces dernières années en France, les dispositifs d’incitations des impôts dans le neuf ont beaucoup accru. On cite Robien, Duflot, le projet de loi Pinel et Scellier etc. En effet, le fait de construire dans le neuf est une façon d’avoir de l’assurance et une certaine quiétude. Ce que conforte la  directrice du pôle immobilier de thésaurus, Christine Vassal-Largy qui affirme que « construire dans le neuf reste une valeur sûre. Le logement est aux normes et le bénéficiaire n’aura pas à faire des travaux pendant de longues années ». Concernant le locatif ancien, 55% des personnes interrogées ont l’idée d’acheter un logement ancien afin de réduire le paiement des impôts. Une idée pas convaincante pour les 44% des investisseurs dans l’immobilier neuf qui pensent que, selon l’enquête, acheter un logement ancien ne fait pas beaucoup profiter des avantages fiscaux.

Mais quand n’est-il de l’emplacement ? Le plus souvent, on constate que l’emplacement est négligé. Certains investisseurs se contentent seulement d’avoir un logement neuf et peu importe le lieu où il se trouve. Selon l’étude, 51% des personnes qui investissent dans le neuf favorisent les régions éloignées des leurs. Ce sont ainsi des marchés qu’ils ne maîtrisent pas. Sur ce, Christine Vassal-Largy souligne que «c’est parce qu’ils craignent d’investir dans des zones où la demande locative n’est pas du tout importante ». Pourtant que le logement soit neuf ou ancien, ces investisseurs préfèrent plus avoir des appartements. Ces derniers ont vraiment le vent en poupe car 89% des logements sont des appartements de 42 mètres carrés. De plus, d’après le Crédit Foncier, les logements achetés sont tous concentrés sur les mêmes zones. 75% des biens immobiliers se trouvent dans le sud de la France et notamment Rhône-Alpes,  Midi Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Aquitaine, Provence-Alpes-Côte d’Azur. Des logements achetés se situent également en Île-de-France et ils représentent les 18% des investissements locatifs. De tels investissements donnent aussi d’importants revenus. L’étude a d’ailleurs montré que les investisseurs gagnent entre 2500 et 6000 euros par mois.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.