Les bonnes pratiques de l’espion en voyage publiées par Wikileaks

0
268

Ce dimanche 21 décembre, un guide qui devait aider les espions de la CIA à passer facilement les frontières a été publié par WIkileaks. Ces consignes sont classées secrètes et « NOFORN », autrement dit, elles ne peuvent pas être partagées avec les services d’espionnage des pays alliés.

Ces deux documents datés de 2011 et 2012 livrent une série de conseils pour traverser les frontières et éviter les contrôles approfondis dans les aéroports et postes frontaliers. Ils recommandent entre autres de ne pas faire de paiement en liquide pour un aller simple à la veille d’un voyage en avion. Certains conseils y sont délivrés sous forme d’anecdote : « Un jour, au petit matin dans un aéroport européen, les agents de sécurité ont sélectionné un agent de la CIA pour un contrôle accru », écrit un document. « Bien qu’ils n’aient pas donné de raisons, une tenue trop débraillée qui ne concordait pas avec le passeport diplomatique du détenteur ont sans doute provoqué le contrôle », ajoute-t-il.

o-GUIDELINES-CIA-570

Un test de contrôle effectué sur les bagages de l’agent a révélé qu’ils contenaient des explosifs, ce qui lui a valu un interrogatoire poussé. Malgré tout, il s’en est tenu à sa couverture, « importante pour éviter ces contrôles approfondis et obligatoire pour y survivre », selon la CIA, et a pu continuer son voyage. Dans un des documents, la CIA s’inquiète également de l’introduction des contrôles biométriques en Europe. Pour elle, cela provoquerait une « menace d’identification » et rendrait difficile les voyages avec de faux documents pour ses agents.

La publication de ces documents est la seconde que Wikileaks fait sur la CIA. Sur le site de l’association, son fondateur, Julian Assange écrit : « La CIA a perpétré des enlèvements dans les Etats européens, dont l’Italie et la Suède, sous l’administration Bush. Ces guides montrent que sous l’administration Obama, la CIA entend toujours infiltrer les frontières de l’Union Européenne et conduire des opérations clandestines dans les pays membres de l’UE ».

Ces documents sont visibles sur https://wikileaks.org/cia-travel/.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.