Les enseignes Leclerc vont investir dans le numérique et recruter 10 000 salariés

0
14

Sur RMC, Michel Edouard Leclerc a annoncé que l’enseigne Leclerc allait investir 1 milliard d’euros sur trois ans, dans les nouvelles technologies. Ce grand projet portera sur la création d’un portail internet, 500 millions d’euros sera consacré à la logistique. Concrètement, « si l’ouverture d’un hypermarché coûte entre 5 à 30 millions d’euros, l’ouverture d’un portail Internet, qui cible plus de 65 millions de consommateurs, nécessite un investissement avoisinant les 30 millions annuels, auquel s’ajoute 600 millions pendant deux ou trois ans en logistique, en point relais, en drives » a clarifié le PDG de Leclerc. Actuellement, pour un chiffre d’affaires de 44 milliards d’euros, les ventes de Leclerc sur Internet sont évaluées à 2 milliards d’euros.

Par ailleurs, Michel Edouard Leclerc envisage un partenariat avec Amazon, le géant américain. Les 10 000 nouveaux emplois générés par ce passage à la vente sur Internet, n’interfèrera pas sur les effectifs actuels du groupe Leclerc, au sein des hypermarchés.

Le PDG a déclaré : «tout sera sur Internet, mais nous allons tout faire pour que les gens viennent chercher les conseils et l’expertise dans les hypermarchés, qui restent le navire amiral, avec des métiers qui seront revalorisés ».

Michel Edouard Leclerc s’est prononcé sur le rapprochement actuel des centrales d’achat, dans la grande distribution. Selon lui, en cas de ventes de magasin, cela constituerait « une sanction pour l’entreprise » et conclut en spécifiant que ces ventes devraient « passer par le système judiciaire ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR