Le Premier Ministre Shinzo Abe émet le souhait de voir l’armée japonaise s’investir à l’étranger

0
35

Suite à l’exécution des deux ressortissants japonais par le groupe État Islamique, le gouvernement japonais estime qu’il est temps de prendre des mesures.

« L’auto-défense collective » du Japon

Ce lundi, le Premier ministre Shinzo Abe a déclaré vouloir faire en sorte que l’armée japonaise puisse porter secours à tous ressortissants japonais en danger. Cette décision devrait être l’objet d’un vote du Parlement pour avoir quelque application. Ce durcissement de ton intervient juste après l’exécution du dernier otage, le journaliste japonais Kenji Goto.

Dans la déclaration de Shinzo Abe, il fait état de son engagement et de sa détermination. « La seule façon de combattre le terrorisme est de travailler avec la communauté internationale et de renforcer les mécanismes pour assurer la sécurité du peuple japonais. Si nous n’agissons pas ensemble parce que nous avons peur des terroristes, nous donnerons simplement à ces terroristes méprisables ce qu’ils veulent », déclare-t-il. Cette nouvelle doctrine s’appelle « L’auto-défense collective ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.