Le Hamas reste sur la liste terroriste, d’après l’Union Européenne

0
15

En décembre 2001, suite aux attentats du 11 septembre 2001, aux Etats-Unis, le Hamas avait été inscrit sur la liste noire de l’UE des organisations terroristes.

En décembre 2014, le Tribunal de l’Union Européenne a prononcé l’annulation pour vice de procédure de l’inscription de l’organisation terroriste Hamas, en maintenant toutefois le gel de ses avoirs en Europe. Le Hamas, qui réfute la reconnaissance de l’Etat d’Israël, a vu dans cette décision un possible retour sur la scène régionale, en tant qu’interlocuteur légal.

Une décision vivement condamné par Benjamin Netanyahu, le Premier ministre Israélien, qui a exigé la réinscription sans délai du Hamas sur la liste noire.

En janvier 2015, l’UE a fait appel de la décision de justice, suspendant ainsi sa mise en application.

Après avoir fait appel d’une décision de justice, l’obligeant à ôter le Hamas de la fameuse liste, l’UE a maintenu le mouvement islamiste palestinien sur la liste des organisations.

Les organisations Al-Takfir et Al-Hijra , ainsi que l’ONG Holy Foundation for Relief and Developement sont effacées de la liste, depuis sa réactualisation en juillet 2014. Des responsables de Holy Land Foundation, ont été poursuivis en 2008 par la justice du Texas, pour le financement du Hamas, à hauteur de 12 millions de dollars.

La nouvelle liste est composée de 10 personnes et de 23 entités.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR