Le doyen des Français décède à 110 ans

0
52

Le doyen des Français s’est éteint, le week-end dernier, dans une maison de retraite de la Loire, à l’âge de 110 ans.

Philippe Vocanson est né en octobre en 1904 en Haute-Loire au sein d’une famille d’agriculteurs. A cause de sa santé fragile, il a changé de métier pour devenir cordonnier et a décidé de s’installer à Lyon puis il est revenu à Saint-Etienne dans la Loire, où il a fini ses jours dans la résidence Buisson. Il y a vécu depuis 1985, quand son épouse est décédée.

Philippe Vocanson a vécu la Deuxième Guerre Mondiale aux premières loges. A 35 ans, il s’est engagé dans l’armée et a été fait prisonnier par les Allemands dans le Nord de la France. Selon un des ses petit-fils, il a réussi à s’évader. Philippe Vocanson a eu 2 enfants, 6 petits-enfants et 4 arrière-petits-enfants. Il aime le fromage, en bon Auvergnat, et est amateur de chocolat. Il a raconté ne jamais avoir fumé et peu bu.

En juin 2014, Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, a organisé une cérémonie en son honneur et lui a décerné la médaille de la ville.

Ses obsèques auront lieu jeudi.

Roger Gouzy, 109 ans, né le 23 juillet 1905, originaire de La Palme, dans l’Aude, devient alors le doyen des Français.

roger gouzy
Roger Gouzy, 109 ans

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.