Le documentaire « India’s daughter » interdit de diffusion en Inde

0
6

En 2012, à New Delhi, une jeune étudiante a été violée et battue dans un minibus à 21h du soir, puis elle a succombé à ses blessures quelques jours plus tard. Le violeur, Mukesh Singh, en entendant sa condamnation, s’est exclamé que c’était la faute des femmes si elles sont traitées ainsi.

Dans une interview depuis sa cellule avant sa condamnation, il avait clairement défendu ses propos: « Une femme décente ne traîne pas dehors après 9h du soir. Les hommes et les femmes ne sont pas égaux. Les femmes sont faites pour le ménage et les travaux domestiques, pas pour traîner dehors à faire des mauvaises choses et porter des mauvais vêtements. Environ 20% des femmes sont décentes ». Propos qui ont provoqués une véritable polémique en Inde.

« India’s daughter », le documentaire qui dérange

Leslee Udwin, la réalisatrice d‘India’s daughter a affirmé qu’elle ne comprenait pas les propos de Mukesh Singh: « Je ne comprends pas la façon dont ce condamné considère les femmes. Sa vision est extrêmement choquante. Au-delà de ce qu’il a fait, c’est plutôt sa façon de penser et ce qui l’a poussé à faire cela. C’est un problème de société ». En effet, le documentaire relate le drame vécu par cette jeune étudiante violée dans un minibus à New Delhi et a été interdit de diffusion en Inde alors que cela a été prévu lors de la Journée mondiale de la femme.

http://www.dailymotion.com/video/x2il1pw_india-s-daughter-women-make-movies_shortfilms

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.